Que désignent le trac, la peur et la phobie ?

Connais-tu les différences entre le trac, la peur et la phobie ? Qu’est-ce qui se cache derrière chacun de ces termes ?



Commençons par le trac.

C’est le sentiment d’angoisse, d’appréhension que tu ressens au moment de te produire en public ou de passer un examen.

C’est une forme mineure de l’anxiété de performance (peur de l’échec, de ne pas être à la hauteur) : tu doutes de tes capacités et/ou du bon déroulement de l’événement pour lequel tu te prépares.

Tu constateras que dès que tu entres en action, le trac s’envole : il est un stimulant qui donne l’élan d’affronter ce qui en est à l’origine.


La peur, elle, est un mécanisme naturel de défense qui nous pousse à éviter les choses ou situations qui nous semblent dangereuses.

Elle disparaît dès lors que l’on comprend que la situation n’est pas aussi dangereuse qu’on se l’était imaginée.

La peur est nécessaire et doit être perçue comme une sécurité, une protection, un signal d’alerte.


Quant à la phobie, c’est une peur tellement ancrée, permanente, qu’elle en devient handicapante.

On parle de névrose phobique lorsqu’on anticipe la survenue d’un phénomène phobique par une manœuvre d’évitement.

La phobie, qu’elle soit simple (peur du vide, peur de l’eau) ou spécifique (peur des serpents, peur des orages), se manifeste même en l’absence de l’objet de la peur.


Et toi, es-tu phobique ?