Faites des affirmations positives lorsque vous vous exprimez

Parler positivement, ou avoir recours à un langage à connotation positive, permet de se placer dans un état d'esprit positif, qui ouvre la voie à un passage à l'action. Prenez l'habitude de formuler les choses en ce sens.



Le contexte


Plus vous vous exprimerez positivement, plus les personnes que vous côtoyez seront tournées vers l’action et agiront positivement pour elles-mêmes et pour les autres.

Et plus vos recommandations seront perçues comme telles, et non comme des reproches ou des interdictions.


Pourquoi éviter d’employer la forme négative ?

Parce que le cerveau va d’abord enregistrer le sens du verbe d’action de votre phrase, avant de capter la négation qui le précède.

Ce qui signifie qu’en demandant à quelqu’un de « ne pas » faire quelque chose, mécaniquement, il le fera en tout premier lieu.


Prenons deux exemples.

👉 Si je vous dis : « Ne pensez surtout pas à un éléphant rose. » Quelle est la première chose à laquelle vous pensez ?...

👉 Dites à un enfant en bas âge : « Attention, ne mets pas tes doigts dans la prise ! » Que fera-t-il aussitôt ?... Notons qu'en outre, le subconscient d’un enfant de moins de 7 ans ne capte pas la négation.


Exemples de reformulations


Voici quelques phrases négatives ou à connotation négative qu'il faut éviter d'employer, et les tournures à privilégier.

👉 « Ne t’énerve pas » => « Calme-toi ».

👉 « Ne regarde pas en bas » => « Regarde devant toi ».

👉 « Arrête de crier » => « Parle moins fort ».

👉 « N’oublie pas d’aller faire les courses » => « Rappelle-toi d’aller faire les courses ».

👉 « Ne te décourage pas » => « Sois fort(e) ».

👉 « Je suis au chômage » => « Je suis en période de transition professionnelle ».